Vous êtes au chômage ? Si vous savez qu’il existe l’allocation d’aide au retour à l’emploi, savez-vous qu’il existe aussi d’autres types d’aides (aides à la formation, à la création ou à la reprise d’entreprise ou encore à la reprise d’activité) ?

Allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE)

L’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) est un revenu de remplacement versé par Pôle emploi, sous certaines conditions, aux personnes inscrites comme demandeurs d’emploi et involontairement privés d’emploi. Elle est versée durant une période variable selon la durée de l’activité professionnelle antérieure. Le montant de l’ARE se compose d’une partie fixe et d’une partie variable. Son montant total ne peut pas être inférieur à un montant minimum, ni dépasser un montant maximum.

Aides à la formation

Pôle emploi peut financer, sous certaines conditions, une formation professionnelle nécessaire à la reprise d’un emploi d’un demandeur d’emploi ainsi que des aides à la recherche d’emploi.

Certaines formations sont éligibles au compte personnel de formation afin d’acquérir une qualification (diplôme, certificat de qualification professionnelle…), des connaissances de base (socle de connaissances et de compétences) ou d’être accompagné pour la validation des acquis de l’expérience (VAE).

Les personnes qui suivent certaines formations peuvent obtenir, durant cette formation, l’aide au retour à l’emploi formation (Aref) ou encore la rémunération des formations de Pôle emploi (RFPE). Enfin, pour ceux dont les droits à l’allocation chômage prennent fin pendant une formation, il est possible de bénéficier, sous certaines conditions, d’une allocation appelée rémunération de fin de formation (RFF).

Aides à la création ou à la reprise d’entreprise

Arce, Accre, Nacre, Cape : Pôle emploi verse, sous conditions, des aides financières à un demandeur d’emploi pour créer ou reprendre une entreprise. L’Arce est le versement d’une partie du reliquat des allocations chômage restantes. L’Accre est une exonération partielle de charges sociales durant un an. Le Nacre permet d’accompagner le demandeur d’emploi au moins trois ans. Enfin, le Cape permet à une société de fournir à un porteur de projet une aide pour créer ou reprendre une entreprise.

Aides à la reprise d’activité

Afin de faciliter son insertion professionnelle, un demandeur d’emploi peut, sous certaines conditions, bénéficier d’aides à la reprise d’activité attribuée par Pôle emploi. Il existe différents types d’aides :

  • aide à la garde d’enfants pour parents isolés (Agepi) ;
  • aides à la mobilité afin de couvrir certains frais engagés en cas d’éloignement géographique (la recherche d’emploi, la reprise d’emploi, le concours, la formation doivent notamment être situés à plus de 60 km ou à 2 heures de trajet aller-retour de la résidence) ;
  • prime forfaitaire mensuelle à destination de certains demandeurs d’emploi bénéficiaires de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ;
  • prise en charge totale ou partielle par Pôle emploi des frais d’apprentissage du permis de conduire (permis B) ;
  • prise en charge totale ou partielle par Pôle emploi des frais de transport dans le cadre d’une recherche d’emploi (déplacement en voiture ou en train).

Source de l’article

A lire également

 

Les aides pour les demandeurs d’emploi
1 avis | note : 4/5

Partager