Orientation

Choisir son orientation

> Seconde générale et technologique

La classe de seconde générale et technologique est avant tout une classe de détermination : l’élève y teste ses goûts et ses aptitudes avant de choisir une série de première générale ou technologique.

Ces études mènent au baccalauréat général ou technologique. Elles durent trois ans et se déroulent en lycée d’enseignement général et technologique (LEGT).

Enseignements communs et d’exploration

La classe de seconde comprend des enseignements communs à tous les élèves et deux enseignements d’exploration, auxquels peut s’ajouter un enseignement facultatif. Le choix des enseignements d’exploration est important mais il n’engage pas définitivement le choix de l’orientation en première.


> Seconde professionnelle

La seconde professionnelle est la première étape du cycle de trois ans conduisant au baccalauréat professionnel (seconde professionnelle, première professionnelle, terminale professionnelle). Il existe 75 spécialités de bac pro.

Programmes d’enseignement

  • des enseignements généraux quelle que soit la spécialité de bac professionnel
  • des enseignements professionnels et des enseignements généraux liés à la spécialité du bac professionnel
  • des périodes de formation en milieu professionnel (22 semaines réparties sur 3 ans)
  • un accompagnement personnalisé : ce dispositif permet de répondre aux besoins des élèves et notamment de compenser les difficultés scolaires.

Un redoublement n’intervient qu’à la demande, ou avec l’accord, de la famille.

A noter : Les passerelles sont facilitées pour passer d’une formation professionnelle à une formation générale ou technologique, dans les deux sens.

Le BEP comme certification intermédiaire

Au cours du cursus menant au bac professionnel, les lycéens et les apprentis peuvent obtenir un BEP (ou plus rarement un CAP) comme certification intermédiaire. Ils continuent leur parcours de bac professionnel, quel que soit le résultat qu’ils obtiendront.

La première année de CAP

Objectif

Les études qui préparent au CAP se déroulent sur deux ans avec un emploi du temps qui privilégie la formation professionnelle. Cette formation prépare à un métier précis.
Son but : l’insertion dans la vie active.

L’élève peut aussi rejoindre une première professionnelle.

Priorité aux enseignements professionnels et technologiques

Les enseignements professionnels et technologiques représentent 45% des cours. Ils sont complétés par 12 à 16 semaines de stage en entreprise. Les enseignements généraux représentent 37, 5%.

Les passerelles sont facilitées entre le CAP et le baccalauréat professionnel. Dans ce cas, le cursus reste de quatre ans.


 20 janvier-20 mars : inscription APB (Admission Post Bac)

Lire notre article

 Un grand nombre d’établissements (privés ou publics) organisent leurs recrutements sans passer par le portail APB.

Lire notre article


> Etudes courtes

Les formations courtes, deux années d’études après le baccalauréat, concernent les secteurs des affaires, de l’industrie ou des services. Les cursus intègrent toujours des stages en entreprise et permettent une entrée directe sur le marché du travail.

Les diplômes

  • Diplôme universitaire de technologie : le D.U.T. est une formation professionnalisée en deux ans accessible après le baccalauréat ou équivalent. Il est préparé dans 115 Instituts Universitaires de Technologie, dans les universités.
    25 spécialités sont proposées dans les secteurs de la production ou des services.
  • Brevet de technicien supérieur : le B.T.S. se prépare en section de technicien supérieur dans un lycée. Cette formation dispense des enseignements spécialisés. Elle est accompagnée d’un ou de plusieurs stages en entreprise. Elle permet d’obtenir un diplôme professionnalisé en deux ans.
    106 spécialités sont proposées dans les secteurs du management des unités commerciales, techniques physiques pour l’industrie et le laboratoire, design d’espace, etc…

> Etudes longues

Il existe en France deux grands types d’établissements permettant de suivre des études supérieures longues : les universités et les écoles spécialisées.

Les universités

La plupart des universités françaises sont des établissements publics. Elles reçoivent les étudiants titulaires du baccalauréat français (général, technologique et professionnel) ou d’un diplôme étranger équivalent. Elles offrent des formations fondamentales, des formations technologiques ou à finalité professionnelle.

Conformément à l’organisation européenne des études, les formations longues sont organisées en trois niveaux successifs, qui permettent d’obtenir 3 diplômes nationaux : la licence (générale ou professionnelle), le master(recherche ou professionnel), le doctorat.

Les écoles supérieures

Les écoles supérieures sont des établissements sélectifs publics ou privés. L’enseignement prépare à des pratiques professionnelles spécialisées. Par exemple dans les domaines des sciences de l’ingénieur, de l’architecture, du commerce et de la gestion, ou encore de la traduction, de l’interprétariat, du journalisme.

Parmi les écoles supérieures, les « grandes écoles » forment des ingénieurs et des managers de haut niveau, mais aussi des spécialistes de l’art, des lettres et des sciences humaines.

Les formations au sein des grandes écoles et des écoles spécialisées s’effectuent généralement en 5 ans. Elles incluent deux années de préparation initiale, soit au sein de l’établissement lui-même, soit dans des établissements secondaires. Ces écoles permettent le plus souvent d’obtenir un diplôme de niveau bac + 5 équivalant au grade de master.


L’alternance consiste à préparer un diplôme où se succèdent les périodes de formation théorique et les périodes de formation pratique au sein d’une entreprise. Ce type de formation permet d’acquérir à la fois des compétences et de l’expérience professionnelle.

Du CAP au master, l’alternance permet d’étudier en travaillant.

Lire notre article

Recherche personnalisée