En réponse à une campagne d’affichage récemment lancée par le Fonds national de promotion et de communication de l’artisanat (F.N.P.C.A.), intitulée  » L’apprentissage, la solution est sous nos yeux ! » et qui, en voulant « dénoncer des constats auxquels on oppose l’apprentissage », véhicule des clichés sur les universités, le secrétariat d’État chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche rappelle que :

  • en 2013-2014, 32,5 % des apprentis suivent une formation de l’enseignement supérieur ;
  • le nombre d’apprentis du supérieur a progressé de 95 % depuis 2005 ;
  • le nombre d’apprentis dans le supérieur atteint 138 000 à la rentrée 2013 soit 2,2 % des jeunes âgés de 18 à 25 ans ;
  • près d’un apprenti de l’enseignement supérieur sur deux (44 %) prépare un BTS, un apprenti sur dix un diplôme d’ingénieur (13%), une licence (11%) ou un master (10%) ;
  • alors que la croissance ralentit fortement entre 2012-13 et 2013-14, le nombre d’apprentis continue d’augmenter pour les masters (+6,0 %) et les diplômes d’ingénieur (+9,4 %).

Enfin, il souligne que le taux d’insertion des diplômés de l’université est, 18 mois après l’obtention de leur diplôme, de :

  • 85% pour les diplômés de masters ;
  • 89% pour les licences professionnelles ;
  • 82% pour les D.U.T..

[…]

via L’apprentissage, une réalité dans les universités ! – ESR : enseignementsup-recherche.gouv.fr

L’apprentissage, une réalité dans les universités ! – ESR : enseignementsup-recherche.gouv.fr
Votre avis nous intéresse

Partager